Béret et Casquette Militaire

J’ai toujours rêvé d’avoir un beret . Ce mariage entre le mythique beret frenchie et la voilette chic m’a toujours fascinée et obsédée.

Imaginez-moi dans ma petite province en Tunisie à admirer de loin les tenues à tomber de mes icônes des années 90, Cindy Crawford, Helena Christensen et les autres. J’étais tellement admirative de la princesse Diana et des ses bibi à voilette. Ces images ont toujours flirté avec mes souvenirs. Plus qu’une histoire d’image, c’était une histoire de passion pour l’art de la mode et du raffinement.

Ces femmes représentent toujours pour moi des beautés inaltérables qui détrônent les coqueluches de beautés d’aujourd’hui.

Je crois que cette passion pour la mode avec le peu de moyen que j’avais: le petit budget d’une enfant, l’absence de musées et même de boutiques pour faire du lèche vitrine, ont réveillé ma curiosité.

Le lèche vitrine est un sport que j’adore faire aujourd’hui. J’appelle ça, faire du shopping sans se ruiner. J’adore pousser la porte des magasins de luxe, toucher les tissus et regarder les détails

soignés d’un vêtement. Cela nous apprend à apprécier les belles choses et admirer le travail des artisans, comme quand on pousse la porte du musée Galliera pour regarder les très anciennes collections des maisons de haute couture.

Je suis heureuse d’avoir gardé mon âme d’enfant et d’être toujours émerveillée devant les jolies choses comme ce beret que vous avez déjà aperçu Ici ou ce haut fabriqué à Paris de la petite marque Jacobin à qui je souhaite une longue vie dans ce monde qui pousse à la fast fashion et à porter des matières cheap fabriquées en Chine et vendus à des prix incroyables.

Je rajoute que le made in France n’est pas souvent la garantie de produits de bonne qualité. Malheureusement, j’ai quelques pièces fabriquées en France qui n’ont pas survécu malgré le grand soin que je leur apporte.

La charte de transparence n’est pas souvent respectée dans le monde de la mode. J’étouffe en lisant sur une étiquette « produit imaginé ou désigné en France ». Je pense que si on doit préciser toutes les étapes de fabrication de chaque produit, il nous faudrait une étiquette géante.

Vive la mode, vive les basiques!

D’ailleurs pour la touche d’histoire, sachez que le béret ne date pas d’hier! Des sculptures du Moyen-Âge attestent en effet la présence dans les Pyrénées d’un couvre-chef très proche du béret. Sa fabrication se serait ensuite industrialisée au pied des Pyrénées. Un couvre-chef qui deviendra au vingtième siècle un symbole associé à l’image du Français par les pays anglo-saxons. La couleur a une forte valeur symbolique. Écru à l’origine, il a été soit blanc, soit teinté en brun, en bleu, en rouge, selon les régions et les communautés pyrénéennes. Le béret était la coiffe des guides de haute montagne des Pyrénées, avec souvent une couleur réglementaire. Plus tard, il est devenu progressivement la coiffure militaire la plus répandue dans le monde, avec des couleurs, des insignes variés ainsi que des manières de le porter très codifiées.

Enfin sachez qu’à l’origine, le béret était un couvre-chef réservé aux hommes! Il est devenu un élément de mode féminine en France dans les années 30, promu par les grands couturiers parisiens qui les faisaient porter par certaines vedettes de cinéma de l’époque. On se souvient également de l’icône Brigitte Bardot portant son béret en 1968 dans le clip de la chanson Bonnie and Clyde interprétée en duo avec Gainsbourg.

Voici ma sélection chouchou si vous aimez, je dois admets que c’est indispensables dans ma garde-robe! BERETFR.com

Béret Basque et Comment Nettoyer

Le béret est un chapeau plat sans plumes, également connu sous le nom de bonnet, dont le nom est translittéré du béret en l’anglais. L’histoire des bérets remonte au XVe siècle, lorsque les bergers du sud-ouest de la France aimaient porter une visière ronde en laine brune. Ce genre de chapeau peut être porté sur la tête pour le protéger de la pluie, et il peut être essuyé quand il est enlevé, ou placé sur le sol comme un coussin. Plus tard, les Basques à la jonction de la France et de l’Espagne ont également commencé à porter de tels chapeaux et ont été appelés «bérets basques».

Le béret basque est en fait un béret béarnais. L’appellation de béret basque viendrait de Napoléon III. Par la suite, les Basques, grands voyageurs et marins chevronnés ont effectivement participé à la diffusion du béret aux quatre coins du monde.

Le 18 mars 2016, Valérie Guédon pour Madame Figaro reprend l’histoire du mythique couvre-chef depuis sa naissance dans les Pyrénées, en passant par son rayonnement dans l’univers de la mode, et jusqu’à sa conquête du monde.

Alors, on va parler comment nettoyer le béret, après avoir portez votre béret au cours des saisons, vous souhaitez maintenant le récupérer des éventuelles traces dont il a pu être marqué ? Nous vous proposons quelques conseils pour que votre béret reste comme neuf au fil du temps. Et pour votre nettoyage reste le plus simple possible et qu’il ne vous coûte pas trop cher, nous vous proposons des solutions avec des nettoyants qui se trouvent déjà chez vous !

Comme pour tous les tissus, la provenance des tâches peuvent être multiples, comme la transpiration, la poussière… Et le nettoyage du béret dépendra de la matière qui compose ce couvre-chef. Pour le bien de votre béret, et pour être sûr qu’il garde sa forme, il est recommandé de le laver à la main et non en machine. Aussi, essayez de ne pas trop imbiber votre couvre-chef d’eau, afin d’être sûr qu’il garde sa forme initiale. Dans tous les cas, il est aussi préférable de le faire sécher à plat et si possible à l’ombre.

Premièrement, si votre béret en laine à une tâche, il est conseillé de le laver au plus vite à l’eau tiède. Il vous suffit de frotter la où se trouve la tâche. Pour éviter que la laine bouloche ou qu’elle déteigne n’appuyer pas trop fort.De plus, pour le bien-être de votre laine, éviter les changements brutales de température. Si vous votre béret est en coton vous pouvez le nettoyer avec de l’eau chaude. Si le tissu est coloré, vous pouvez  vous aidez en frottant doucement un tissu légèrement imbibé d’eau ammoniaquée. Si le coton est blanc, vous pouvez faire de même en utilisant de l’eau oxygénée.

Normalement, ne pas devoir être obligé de laver votre article trop souvent. Faîtes le donc uniquement quand vous voyez que votre béret est trop sale. Eviter les adoucissants, préférez un lavage le plus simple possible. Tout comme pour la laine « traditionnelle » évitez les changements brutales de température.